vendredi 15 septembre 2017

Exposition de Stéphanie Roland Home Oxymoron



Dans le cadre de la Biennale Watch This Space 9 organisée par le réseau 50° Nord autour de la création émergente contemporaine, Lieux-Communs présente l’exposition Home Oxymoron de Stéphanie Roland. De Beauvais à Bruxelles, en passant par Dunkerque, Lille ou encore Namur, la Biennale se déploie autour d’événements et expositions sur tout le territoire franco-belge. Lors de l’édition précédente , l’exposition de Marion Fabien organisée par Lieux-Communs avait obtenu un des deux prix de la Biennale.
Stéphanie Roland (1984) est une des jeunes photographes belges les plus prometteuses de sa génération. Elle vient d’exposer à la Biennale de Venise au Pavillon de l’Antarctique. Auparavant, elle avait réalisé des expositions personnelles au Botanique, à la Résidence Corazón (Buenos Aires), à la Fondation Forum (Tarragone), à la Biennale de photographie de Liège... Pour Lieux-Communs, elle a déjà participé à une exposition à l’église Saint-Loup de Namur Les Confessions en compagnie notamment de Koen Vanmechelen. Cette artiste a également été choisie par Simon Baker, conservateur pour la photographie et l'art international à la Tate Modern (Londres) comme nominée au prix international HSBC pour la photographie 2014. Elle a exposé en Espagne, aux Etats-Unis, en Finlande, en France, en Pologne, en Roumanie…
Formée à La Cambre, Stéphanie Roland brouille les frontières ainsi que les repères traditionnels entre la réalité et la fiction, dans ses travaux photographiques, ses installations et ses vidéos.
Sa nouvelle exposition Home Oxymoron aborde la question de la construction d’un foyer, celui-ci est vu à la fois comme un lieu de refuge fantasmé mais aussi comme un terrain de contradictions et d’oppositions. L’artiste, qui vient de réaliser son premier film, y crée un espace hybride situé aux frontières du cinéma, de la littérature et de l’art contemporain. Au fur et à mesure de l’exposition, l’univers de la famille se heurte à des éléments extérieurs antagonistes et à une déshumanisation croissante. Il se déstructure et pourtant, nourri par ses tensions internes, parvient à se réinventer dans de nouvelles formes narratives.
www.stephanieroland.be


Lieux-Communs / Galerie Short Cuts
Rue Simon Martin, 2
5020 Champion
Exposition ouverte les samedis de 12 à 18 h ou sur rendez-vous.
Du 6 au 22 octobre, ouverture les vendredis, samedis et dimanches de 11 à 18 h.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire